Réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention liée à la chirurgie esthétique des seins.

La réduction mammaire permet de réduire une poitrine trop volumineuse (hypertrophie mammaire) et ptosée (tombante). Ces indications entraînent souvent chez les patientes des douleurs au niveau du dos et des épaules. C’est souvent pour traiter le problème de douleurs physiques que les femmes ayant une poitrine trop importante ont recourt à la réduction mammaire.

L’intervention peut être prise en charge par l’assurance maladie si une résection permet de retirer plus de 300 grammes de tissu mammaire.

Cabinet de consultation Lyon

04 72 82 65 72

Accès

Déroulement de l’intervention

Elle comporte un retrait d’une partie de la glande mammaire et un redrapage cutané du sein. La vitalité de l’aréole et du mamelon est le plus souvent conservée au moyen d’un lambeau comportant les vaisseaux sanguins. Il est parfois nécessaire pour des hypertrophies très importantes ou les récidives de réaliser une greffe de l’aréole.

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation de 24 à 48 heures. La durée opératoire est de 1h30 à 2h30.

Le nombre de cicatrices laissées par l’intervention varie selon l’importance de l’hypertrophie à traiter.

Complications liées à la réduction mammaire

Les complications bien que peu fréquentes ne doivent pas être méconnues : on distingue celles liées à l’anesthésie générale et celles liées à l’intervention chirurgicale (hématome, infection, nécrose de l’aréole, nécrose graisseuse (cystéatonécrose), retard de cicatrisation, trouble de la cicatrisation).

Suites post-opératoires

Le bénéfice fonctionnel et la disparition des douleurs rachidiennes sont immédiats. La patiente ressentira une gêne pour lever les bras les jours suivant l’intervention, il conviendra donc de limiter le port de charges lourdes.

Par ailleurs, le praticien conseille en général un arrêt de travail d’environ 3 semaines, durée variable selon la profession pratiquée par la patiente. L’activité physique pourra être reprise progressivement un à deux mois après l’intervention de réduction mammaire.

L’allaitement reste le plus souvent possible.

Les informations données ici par le docteur Lasserre ne peuvent en aucun cas se substituer à une consultation auprès d’un chirurgien qualifié qui pourra vous donner des informations claires, complètes et pourra répondre à toutes vos questions.

Besoin d'un avis ?

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la prise de contact qui pourrait en découler.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.