Des réponses à vos questions sur l’augmentation mammaire par implants

Avec cette page FAQ, le Dr Guillaume LASSERRE répond aux différentes questions que vous pouvez vous poser à propos de l’augmentation mammaire par implants.

Cabinet de consultation Lyon CELEST

04 72 82 65 72

Accès

Des réponses à vos questions

Où se situent les cicatrices ?
3 types de cicatrices sont possibles en fonction de la morphologie de la patiente :

  • sous le sein,
  • sous le mamelon ,
  • sous le bras.

Très discrètes, les cicatrices seront dissimulées dans les replis naturels de la peau.

En pratique le Dr LASSERRE choisi dans la majorité des cas la cicatrice sous le sein (sous mammaire) pour sa discrétion en cas de lift du sein ou de malformation associée une cicatrice au niveau du mamelon ( aréolaire) est nécessaire.

Le Dr LASSERRE propose un traitement par Laser Urgotouch® de la cicatrice afin de la rendre encore plus discrète.

Quand les résultats seront-ils visibles ?
Si l’augmentation du volume de la poitrine est visible dès la fin de l’intervention, les résultats s’apprécient réellement 3 mois après. Cet à partir de ce délai que le décolleté devient plus naturel notamment lors de l’utilisation d’implants anatomiques.

Les implants stabilisés et les cicatrices atténuées, la poitrine devient plus souple, tous les bénéfices de l’intervention se font alors ressentir tant sur le plan physique que psychologique.

Ressent-on des douleurs après une augmentation mammaire ?
Les douleurs sont la plupart du temps modérées, elles sont fonction du volume et du positionnement des prothèses. Une sensation d’inconfort peut se faire sentir pendant quelques jours. La réalisation d’une anesthésie locorégionale pendant l’intervention rend la gêne dans les heures qui suivent l’intervention très raisonnable.

Un œdème gonflement des seins est fréquent pendant 1 à 3 mois.

Qu’est-ce qu’un implant/prothèse mammaire ?
Un implant est constitué d’une enveloppe souple en élastomère de silicone qui donne sa forme à la prothèse et qui fait l’interface avec l’organisme. Le Dr LASSERRE propose si possible l’utilisation d’un implant mammaire anatomique afin d’obtenir un résultat visuel très naturel.
Peut-on voir l’implant ?
Un implant, même parfaitement toléré, peut être perceptible, visible ou décelable dans son ensemble. Il peut être possible de palper son bord périphérique. La perception d’un dispositif varie en fonction de son positionnement, de son contenu et de l’épaisseur de la glande mammaire et des tissus. Sa visibilité est moindre en cas d’implantation derrière le muscle.

Afin de dissimuler au mieux l’implant notamment au niveau du décolleté le Dr LASSERRE utilise un implant anatomique placé dans sa partie la plus haute derrière le muscle pectoral ( technique du Dual Plan).

Peut-on faire une simulation du résultat avant l’intervention ?
Oui le Dr LASSERRE propose grâce au logiciel Crisalix® une simulation en 3D de votre augmentation mammaire et ainsi de faire le choix de l’implant ( volume, forme, position).
A partir de quel âge peut-on faire une augmentation mammaire ?

Il est préférable d’attendre 18 ans pour sa réalisation. Il est néanmoins possible de réaliser une consultation pour avis avant cet âge.

La mise en place d’un implant gène t-elle une grossesse future ?

Non, l’implant n’empêche pas une grossesse ou l’allaitement, par contre le résultat de la forme du sein peut se modifier. Il est donc préférable si la grossesse est envisagée rapidement de reporter l’augmentation mammaire. Il est souhaitable d’attendre 1 an après l’accouchement pour réaliser une chirurgie mammaire

Y a t’il des examens nécessaires à faire avant l’intervention ?

Oui une échographie ou une mammographie afin de dépister une lésion méconnue du sein, ainsi qu’une consultation pré-anesthésique.

Existe-t-il un risque vis-à-vis du cancer du sein ?

Non, le recul important permet d’affirmer qu’il n’y a pas de risque augmenté du cancer du sein (les cancers canalaires et les cancers lobulaires ) chez une patiente porteuse d’implants mammaires, que le dépistage reste efficace et que le traitement recommandé en cas de survenue d’un cancer peut être réalisé normalement. Il est par contre reconnu que le Lymphome Anaplasique à Grande Cellule (cancer très rare 173 dans le monde recensé depuis 15 ans contre 40-50 000 cas de cancer du sein / an en france ) est plus fréquent.

En quelle matière sont fabriqués les implants mammaires ?

Il faut différencier le matériel de remplissage et l’enveloppe. La majorité des implants sont rempli actuellement d’un gel de silicone plus ou moins dense, élastique et cohésif qui donne le toucher ferme et naturel d’un sein jeune. Certains implants peuvent être rempli de sérum physiologique qui est moins naturel au toucher. L’enveloppe est également constituée dans la majorité des cas de couches de silicone. Il existe une alternative en polyuréthane.

Y a t’il différentes formes d’implant ?

Oui, il existe des implants de forme rondes (les plus connus) , les implants anatomiques en forme de poires qui permettent un résultat encore plus naturel, et les implants asymétriques qui ont été développés pour s’adapter au mieux à la forme du thorax.

Comment choisir le volume de l’implant ?

Différentes approches sont possibles. Pour un résultat naturel il est important que les dimensions de l’implant soient adaptées aux mesures du sein natif et du thorax. Pour un résultat naturel et stable dans le temps le volume doit rester raisonnable.

Doit on changer les implants mammaires ?

Oui les prothèses mammaires ne peuvent pas être gardées à vie. On recommande un changement d’implant à partir de 10 ans d’implantation. Actuellement il est possible de garder un implant 15 ans si il n’y a aucune rupture décelable lors des consultations de contrôle annuelles et les bilans radiologiques (échographie , IRM).
Dans tous les cas un suivi régulier (annuel) est recommandé pour toute patiente porteuse d’implant mammaire.

Y a t’il des précautions à prendre quand on porte un implant mammaire ?

Non, une patiente porteuse d’implant mammaire à une vie parfaitement normale.

Besoin d'un avis ?

    En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la prise de contact qui pourrait en découler.